Vous avez peut-être déjà entendu parler de la CEAM ou la Carte Européenne d’Assurance Maladie. Cependant, vous ignorez ce que c’est exactement. Vous souhaitez en savoir un peu plus sur ce sujet. Quels sont ses principaux avantages… ? Découvrez à travers ce billet tout ce qu’il faut savoir sur le CEAM !

La CEAM en bref

Vous vivez dans l’Union européenne ? Vous partez en vacances au cœur de l’Europe dans un Etat membre de l’Union européenne ? Sachez que vous pourrez bénéficier des nombreux avantages de la carte européenne d’assurance maladie. Avant votre départ, procurez-vous cette carte. De prime abord, il convient de noter qu’elle est gratuite. Alors, pourquoi ne pas en profiter ? Cette dernière permet de bénéficier des soins de santé publics dont vous aurez peut-être besoin pendant votre escapade dans l’un des 28 Etats membres de l’UE, en Suisse, en Islande, au Liechtenstein ou encore en Norvège. Il faut noter que la carte est délivrée par les services d’assurance maladie de votre pays de résidence.

Les principaux avantages de la CEAM

La présentation de la CEAM en cas de soins dans les pays étrangers vous permet d’accéder plus directement et plus facilement aux protocoles de soins sur place. Vous l’aurez compris, si vous êtes soigné à l’étranger pendant votre séjour, vous devrez donc présenter la carte pour ne pas avoir à avancer une partie ou tout de vos frais médicaux sur place. Ainsi, avoir une carte CEAM vous permettra  de prévenir un accident ou une maladie pouvant survenir à l’étranger, durant les vacances. Vous aurez ainsi l’esprit tranquille tout au long de votre séjour. Vous pourrez également profiter pleinement de votre aventure inédite à l’étranger en famille, en solo, en amis ou en groupe. Un dernier point et non des moindres, lorsque les soins ne sont pas remboursés pendant le séjour, vous devez demander la prise en charge de vos frais santé à votre caisse d’affiliation au moment de votre retour sur le territoire.

Quelles sont les conditions requises pour bénéficier des avantages de la CEAM ?

Il est à noter qu’il faut remplir quelques critères pour pouvoir jouir des nombreux avantages de la carte CEAM. Pour pouvoir bénéficier de ce dispositif, il faut soit être ressortissant de l’Union européenne, être ressortissant d’un autre pays si le séjour ne se déroule pas dans l’un des pays suivants : Suisse, Norvège, Islande, Danemark et Liechtenstein, être ressortissant de l’Islande,  de la Suisse, du Liechtenstein ou de la Norvège.

Obtenir la CEAM : comment faire ?

Vous souhaitez obtenir une carte CEAM mais vous ne savez pas quoi faire ? A noter que l’obtention de la carte doit faire l’objet d’une demande auprès de la caisse d’Assurance Maladie de l’assuré en fonction de son statut : Régime social des indépendants (RSI), Mutualité fonction publique (MFP), régime général, régime étudiant (Smerep, LMDE), etc. Quid du délai ? La demande doit être effectuée au moins 2 semaines avant la date de départ. Si ce délai n’est pas respecté, l’assuré obtiendra un certificat provisoire de 3 mois (validité). Sachez à titre indicatif que la durée de validité de la CEAM est de 2 ans.

Catégories : News

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *